Para

Bologna. 26. Ottob. 1825.

[4147,4]  Trafelato per che trafela, trafelante. Scialacquato v. Crus. §. 1. e 2.

[4147,5]  Moscolo, muschio-muscus, musco. Lucerta-lucertola, lucertolone ec.

[4147,6]  Posidippe, rival de Ménandre, reproche aux Athéniens comme une grande incivilité leur affectation de considérer l'accent et le langage d'Athènes comme le seul qu'il soit permis d'avoir et de parler, et de reprendre ou de tourner en ridicule les étrangers qui y manquoient. L'atticisme, dit-il à cette occasion, dans un fragment cité par ce Dicéarque, ami de Théophraste, dont j'ai parlé plus haut (credo, nei Geografi greci minori si trova il pezzo di Dicearco) { V. Creuzer, Meletemata, dov'è il framm. di Dicearco, } est le langage d'une des villes de la Grèce; l'hellénisme celui des autres. I. G. Schweighæuser, note 24. sur le Discours de La Bruyere sur Théophraste. Les Caractères de Théophraste, traduits par La Bruyere, avec des additions et des notes nouvelles par I. G. Schweighæuser. Paris Renouard. 1816. tome 3e des oeuvres de La Bruyere, p. LIII-IV. (Bologna. 26. Ottob. 1825.).